Kalyxia


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Baal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naurestel
Modérateur(trice)
Modérateur(trice)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 146
Age : 27
Localisation : Châteauguay Québec
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Baal   Lun 6 Aoû - 1:38

Cette article peut-être surement encore modifié et la recherche sur les démon ne sont pas toujours aisée ^^. mais voici pour l'instant ce que j'ai écrit sur Baal. Bonne lecture!


Son origine :
Le terme Baal n’est pas d’origine religieuse. Ce particule désignait des hommes nobles et respectables, seigneurs et maitres. De nombreux Roi le portait donc. Puis il devint une appellation générique désignant un faux dieu en opposition à Yahvé le seul vrai dieu. Par la suite ce fut une appellation punique de beaucoup de dieux sémite dont le culte était célébré depuis le 3e millénaires avant J-C jusqu’à l’poque romaine. C’est le titre qui fut donné à tort à Yahvé, ce qui fut considéré comme un blasphème.

Mais n’oublions pas que Baal était à l’origine un dieu phénicien qui fut assimilé dans la mythologie égyptienne. À Seth et à Montou. Baal signifie « seigneur, maître » en sémite. Il changea souvent de nom sans jamais perdre sa dimension de dieu colérique mais bénéfique. Baal fut aussi dans le temps vénéré en Égypte, mais les informations concernant ceci restent floues.

Son culte :
Le culte de Baal est condamné dans la Bible. Pourquoi? Parce qu’il serait lié au culte du veau d’or. Parfois les gens le comparent avec le Diable. Dans cette dernière il n’a aucune identité précise, mais rassemble tout les dieux susceptibles de détourner le peuple de Dieu du droit chemin.

À ce culte, on y prête prêtrises et sanctuaires. Il y a aussi des hauts lieux où prostitués, males et femelles servaient sexuellement. Il y eu aussi de nombreux sacrifice d’enfants. Il est associé aussi dans l’esprit à certains corps célestes.

Son culte dura de -3000 ans jusqu’à la fin de l’époque romain, celle où évidement nous y avons vu Jésus de Nazareth. La croyance la plus répandue serait sans conteste celle du dieu de l’orage, un dieu très craint mais cependant attendu pour tous ses bienfaits. Sa sœur et aussi son amante Astarté la vache céleste ramène Baal après chaque sècheresse, pour qu’il puisse œuvrer. Pendant un moment on lui donna même le nom de Zeus chez les grecs après sa « récupération ».

Malgré que la sauvagerie de son culte fût révélé, d’immenses statues furent érigés à son honneur. Ces dernières étaient entièrement creuses, les prêtres allumèrent à l’intérieur de ces statues un brasier dans lequel plusieurs enfants furent jetés. La réaction de Baal ne se fit pas attendre, des trombes d’eau s’abattirent sur la foule en liesse. Chaque fois qu’ils furent privés d’eau depuis longtemps biens et enfants lui furent offerts.

Ce que nous trouvons dans le dictionnaire du diable, des démons et sorciers :

Il est le grand duc dont la domination est très étendue aux enfers. Quelques démonomanes le désignent comme général en chef des armées infernales.

Le cycle de Baal :

Le cycle de Baal est un texte mythologie ougaritique. Il est constitué d’un groupe de six tablettes retrouvées dans un état fragmentaire, qui forment un ensemble cohérent décrivant l’ascension du dieu Baal à la royauté Divine. On dispose actuellement que de la moitié de ce récit. On connait peut de chose du Baal originel.

Récit :

On ne connait pas la première partie de ce cycle car elle n’a pas pu être reconstituée. Le premier combat que livre Baal l’oppose à Yam, le dieu de la mer. Il commence par la décision d’EL de laisser sa royauté à Yam. Baal s’oppose à cela et c’est pourquoi Yam exige qu’on lui livre. Ce dernier après avoir résisté s’est retrouvé captif chez son ennemi. Il reçoit alors l’aide du dieu Kothar, qui lui fabrique deux massues pour l’aider à combattre Yam. La première assomme le dieu de la Mer, puis la seconde l’achève.

Après son succès, Baal est enfin proclamé Roi des Dieux. Il exige donc la construction d’un grand palais digne de son rang. Et la construction de ce dernier sur le mont Saphon (actuellement Jebel Aqra) couvre la partie suivante du récit.

Une fois ce palais achevé, Baal donne une fête à laquelle tous les dieux sont conviés. Un seul ne se présenta pas. Mot, le dieu de la Mort qui conteste la royauté de Baal. Leur affrontement couvre la dernière partie du récit. Baal se rends alors aux enfers pour tenter de soumettre son nouvel ennemi, mais il ne revint pas, et les autres dieux le croient alors mort. Son absence provoqua l’arrêt de la pluie qui entraîna inévitablement la sécheresse, ce qui empêche les hommes de rendre un culte digne à leurs dieux. Anat et Shapash se mirent à la recherche de Baal. Anat se rendit aux enfers où elle affronta et vaincu Mot. C’est juste après que réapparait Baal sans que nous sachions où il était passé à cause de la mauvaise état du texte. À la fin nous apprenons que Baal affronte Mot et qu’il est alors reconnu sans contestation comme étant le Roi des Dieux.

Les interprétations faites à partir des textes laissent entendre que Mot est un mythe agraire et qu’il représente la sécheresse et Baal la pluie. La dite capture de Baal aux enfers corresponds donc à la sécheresse, la saison sèche. Elle ne constitue qu’une partie du récit. Mais il en reste toute fois que toutes ces derniers soient liés au règne de Baal sur la Terre.

Carthage :

C’est lui qui nous laisse deviner avec le plus de précision l’un des aspects qu’eurent ces Baal tardifs. La mieux connue et la plus puissante des colonies phénicienne rompit en 480 avec sa métropole le lendemain d’une bataille perdue. Le culte local de Baal réfléta cette évolution, se concentrant sur le culte lié des deux divinités Hammons-Baal et Tanit, le jour et la nuit ( le Soleil et la lune). Les grecs ne s’y trompèrent pas et le couple divin des carthaginois n’est plus associés à Zeus et Aphrodite, mais bien à Saturne ( Cronos) et Héra, la sauvagerie des temps originels alliée à l’austérité de l’époque de Zeus. Ce fut un changement significatif pour Baal. Les grecs ne l’identifiaient plus comme étant la sagesse même, mais l’associaient désormais à la violence et aux mythe les plus violents de la théogonie hellène : Rappelons que Cronos mangeait ses propres enfants, que Saturne représente tout la sauvagerie originelle, la folie des premiers temps. Les sacrifices que ville organisait pour le plaisir du Dieu sont les plus connus, parce qu’ils ont marqué la mémoire des contemporains comme au fer rouge.

Il fallut attendre la destruction de la ville, par Scipion, pour que meure le culte de Baal sur la côte africaine autour de Carthage. L’épisode avait tant marqué les esprits que le fut maudit et salé pour que rien, jamais, n’y repousse. Telle était la haine romaine pour la vieille cité punique, qu’il fallut attendre près de 200 ans avant qu’Auguste ne refonde la cité, dont le site était excellent. Ainsi meurent les dieux, quand d’autres dieux plus puissants qu’eux finissent par l’emporter grâce aux peuples qui les révèrent. Mais ils meurent lentement. Combien de pratiques domestiques aujourd’hui disparues perpétuèrent-elle quelque temps les rites maudits de Moloch-Baal?


En tant que démon :

Grand duc dons la domination est très étendue aux enfers. Quelque s démonomanes le désignent comme général en chef des armées infernales et fait invraisemblablement parti de L’ordre de la mouche créé par Belzébuth. Il serait grand’croix. Dans la cour infernal il ferait parti des ministères, mais il est aussi grand duc.


sources:me demander au besoin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
LangeDesBois
Curieux(se)
Curieux(se)
avatar

Masculin
Nombre de messages : 19
Age : 26
Localisation : Sous un ciel noir parcemé d'étoiles
Date d'inscription : 18/10/2007

MessageSujet: Re: Baal   Jeu 18 Oct - 23:26

Que j'aime ce texte! Moi qui aime bien ce nom... Baal... Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naurestel
Modérateur(trice)
Modérateur(trice)
avatar

Féminin
Nombre de messages : 146
Age : 27
Localisation : Châteauguay Québec
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Baal   Ven 19 Oct - 6:36

Ravi que ça te plaise mon cher! ^^

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Baal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Baal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le culte maudit de Moloch-Baal
» le culte de baal
» Ratzi , adorateur de Baal
» Qabbalistic Magic, Salomo Baal-Shem
» Des Temples du dieu Baal seront érigés dans plus de 1,000 villes du monde !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kalyxia :: Sciences Occultes :: Démonologie/ Angéologie-
Sauter vers: